Toute mon éducation, que ce soit celle apportée par mes parents, ou celle que j’ai eu à l’école, m’a menti sur la réalité. 
J’ai appris des concepts stupides comme le bien, le mal. J’ai appris les différences entre les hommes et les femmes… les concepts de “gay”, “hétéro"...  Qu’il faut se méfier de l’étranger... Qu’il faut travailler dur pour gagner de l’argent. Que la vie est souffrance...  Que les gens ne sont pas bienveillants… Que le monde est dangereux ! Qu’il faut TOUJOURS prendre beaucoup de précautions car la mort peut surgir à n’importe quel moment ! Et je vous passe les plus absurdes...

Grâce à ces croyances abjectes, j’ai appris à critiquer les autres (surtout dans leur dos), à les prendre de haut, à ne faire confiance en personne, à avoir PEUR de tout, surtout de l’inconnu et de la mort… Et l'état d'Amour s'est alors effacé petit à petit jusqu'à sa silencieuse agonie.

À force, ces fausses vérités ont été cadenassées, emprisonnés dans mon corps, mon coeur et mon âme par la forteresse de mes blessures, dirigée par ce roi tyrannique non éclairé: mon égo.

Je le vois bien maintenant, ces croyances limitantes avaient fait de moi un Zombie, un corps mobile sans âme, incapable de reprendre le contrôle de sa propre vie… J’étais la pauvre victime qui doit se plaindre tout le temps… Je voyais le mal partout.

Et un jour, une découverte me fit monter ma paranoïa à son paroxysme… Une vidéo YouTube très précise me révéla ce qu'était un "Manipulateur Pervers Narcissique". Et d’un seul coup, je revis le film de ma vie défiler devant mes yeux. C’était clair: j’avais toute ma vie été en relation avec ces Diables furtifs.
Cette illumination devint une obsession...
J’analysais le comportement de chaque personne pour détecter si elle était Manipulateur Pervers Narcissique ou non… Et plus je cherchais des signes qui confirmait le “diagnostic”, plus j’en trouvais !!

Et ce n’est pas tout ! Accrochez-vous, car je vous emmène dans les profondeurs de mes blessures pour vous y montrer l’ombre la plus noire que mon être puisse projeter… 
Cette ombre défigurée au VITRIOL par cette SALOPE de méthamphétamine me donnait l’illusion que tout le monde m’en voulait, et que j’étais une mauvaise personne qui serait bientôt punie par les pervers narcissiques en subissant des tortures monstrueuses, dignes des plus gros films d’horreurs. Mes peurs et mon sentiment de culpabilité ont provoqué chez moi des crises de paniques atroces qui m’ont mené plusieurs fois aux urgences, ou au commissariat de police, menotté de force (j’en porte encore aujourd’hui la cicatrice) !

Je ne comprenais pas… Pourquoi fallait-il, qu’à chaque nouvelle rencontre, je tombasse encore et encore sur un Pervers Narcissique? Aussi bien dans mon travail que dans les relations personnelles… Ils étaient partout ! Je me sentais comme David Vincent dans “les envahisseurs” ! Mes peurs ont presque réussi à anéantir toute vie en moi... 

Mais un jour, alors que j’étais en train de flipper, j'avais barricadé la porte de ma chambre, chez un ami qui m’accueillait à Washington DC. 
Je me disais que quelque chose ne collait pas. Comment cela se faisait-il que je ne rencontrais que des pervers narcissiques, TOUT le temps, et en voyait Partout?
En faisant des recherches plus poussées, je trouvai une vidéo qui me donnait enfin LA piste pour répondre à cette question…
Cette vidéo était une vidéo de Michael Gallasch qui disait "je suis un manipulateur pervers narcissique".

Dès lors, j'ai pu enfin commencer mon vrai développement personnel. Je réalisai que ce que je voyais partout autour de moi était le reflet dans le miroir de moi-même : j'étais un manipulateur pervers narcissique !
Back to Top